Sauvons la Haute Ecole de Musique neuchâteloise

Nous avons appris avec stupéfaction et colère la fermeture de la Haute École de Musique Neuchâteloise.

Les éléments factuels suivants devraient vous convaincre

que l’on agit dans la précipitation de la pression budgétaire
que la garantie donnée aux étudiant-e-s de finir leur étude sur le site neuchâtelois sera problématique
que l’on coupe où l’on pense que cela fera le moins de remous
que l’on détruit de façon durable un environnement culturel de qualité
que les économies ne sont pas à la hauteur du gain espéré et qu’à terme elle risque de coûter plus au canton en terme d’attractivité et de bien-être social.

Quelques éléments factuels

_Convocation du personnel en moins de 48heures
_Information du personnel, jeudi soir 30 novembre 2017
_Présentation du budget par le Grand Conseil neuchâtelois, mardi 5 décembre 2017
_La situation financière neuchâteloise est très préoccupante, mais dans le cas de figure il n’y a pas eu de consultation et encore moins de négociation.
Il a été simplement annoncé au personnel que l’institution fermerait ses portes en 2021 et que dès à présent le recrutement de nouveaux étudiant-e-s était gelé.
_L’étude d’impact d’une telle décision comme le prévoit la loi n’est pas encore terminé.
_On parle de 2.2 millions pour 2 étudiant-e-s neuchâtelois-e-s, mais c’est oublier les 20 étudiant-e-s confédéré-e-s et les 100 étudiant-e-s que comptent la filière. C’est oublier aussi que dans cette somme plus de 600’000 resteront à la charge du canton puisqu’il s’agit du loyer et de l’entretien des locaux appartenant au canton. En outre, dans certains domaines, cette proportion n’est pas si inhabituelle et démontre bien souvent l’attractivité et la qualité de la formation.

_La conseillère d’État a promis que tout-e-s les étudiant-e-s pourraient terminer leur formation à Neuchâtel. Ce qui semble difficile à réaliser pour des personnes qui ont commencé le bachelor cette année, sachant que les titres qualifiants sont les masters. Il manquera une année d’étude pour compléter le cycle master (master 2021-2022, mais la filière sera fermée !?!)

_Pour ne citer que quelques éléments de plus-value culturels qu’apporte la HEM neuchâteloise,on se rappellera qu’elle est à l’origine de plusieurs dizaines de concerts par an. En outre, elle travaille avec plusieurs institutions partenaires, notamment avec le théâtre du passage. De surcroît, plusieurs étudiant-e-s s’occupent de chorales dans les diverses parties du canton, sans compter toutes les auditions données sur le site dont la qualité est reconnue.

Afin de réagir contre ce coup de butoir destiné à la culture,
les étudiant-e-s avec nos collègues neuchâtelois ont décidé d’ouvrir un site facebook avec la possibilité de signer et de les soutenir. On peut aussi laisser un texte de soutien.vous pouvez les contacter sur le lien suivant :

https://www.facebook.com/pg/soshemne/posts/

Lien pour signer la pétition : http://chn.ge/2iCUGWC

En outre, une manifestation est prévue au Château de Neuchâtel (lieu où siège le Grand Conseil) le mardi dès 12h30.

 

Merci par avance pour votre soutien

Nicolas Sordet

Président de l’APHEM

24254987_535631040105110_5162783093864637890_o

 

Comments are closed.